Expression québécoise : la parlure quebecoise

Notre beau pays du Canada compte environ 34 millions d’habitants dont près de 8 millions au Québec soit près de huit fois moins que la France mais pour une superficie 3 fois plus grande.
Parmi les québécois, près de 80% sont francophones, le reste étant partagé entre l’anglais et d’autres langues.
Le français est d’ailleurs la langue officielle depuis 1977.

Expressions quebecoises

Parlure Québécoise

humour quebec

Vous vous doutez bien, que ce billet n’a pas pour seul but de vous dire que l’on parle français au Canada. Notre langue comporte quelques “belles expressions québécoises” qui peuvent prêter à sourire pour certaines et/ou prêter à confusion pour d’autres.
En connaitre certaines pourra sûrement vous aider lors d’un séjour au Canada. Sans plus tarder voici un petit florilège de notre parlure québécoise.

dictionnaire quebecois

Expression Canadienne

A gauche en gras le mot ou expression quebecoise et ensuite la “définition” ou correspondance en France.

Accomoder : Signifie rendre service à quelqu’un

Accoté : Représente le fait d’être en concubinage

Achaler : Veut dire importuner, déranger ou agacer quelqu’un

Agace-pissette : Correspond à ce que l’on surnomme une allumeuse dans l’hexagone

Ajusteur : C’est un expert dans les assurances

Aller gazer : Faire le plein, mettre de l’essence dans sa voiture

Aréna : C’est la patinoire publique

Attache ta tuque : Tiens toi prêt

Aubaine (ou vente) : Ce sont les soldes

Avoir de l’eau dans sa cave : Avoir un pantalon trop court

Avoir du foin : Avoir de l’argent, être riche

Avoir la chienne : Avoir peur

Avoir la flye à l’air : Avoir la braguette ouverte

Avoir la guédille au nez : Avoir la goutte au nez

Avoir les baguettes en l’air : S’énerver

Avoir les mains plein de pouces : Ne pas être habile de ses mains

Avoir une crotte sur le coeur : En vouloir à quelqu’un, avoir de la rancune

Babillard : C’est un tableau d’affichage

Babouner : (ou faire la baboune) bouder

Balayeuse : C’est un aspirateur

Balloune : C’est un ballon

Bambocheur : Se dit d’une personne qui fait la fête autrement dit un fêtard

Banc de neige : C’est une congère

Backer : Donner son accord, son approbation

Barbier : Signifie un coiffeur

Barguinner : Cela signifie marchander quelque chose

Barniques : Des lunettes

Barrer : C’est fermer à clé sa porte ou sa voiture

Bas : Ce sont nos bonnes vieilles chaussettes

Bat’feu : C’est un briquet

Batterie: C’est la pile que l’on met dans un appareil

Bazou : Se dit d’une ancienne voiture en mauvais état

Bebelle : C’est un objet sans valeur

Bec : l’une des plus connue, c’est le baiser

Bécosses : Ce sont les toilettes

Bécyk : C’est un vélo, une bicyclette

Bédaine : Se dit d’un gros ventre

Bibitte : Non non je vous arrête, c’est un insecte

Bienvenu : Correspond à l’expression “je vous en prie”

Bière tablette : Se dit d’une bière tiède

Blé d’Inde : Le maïs

Bleuets : Ce sont les myrtilles

Blonde : Correspond à la petite amie, petite copine

Bobettes : Ce sont les culottes ou les sous-vêtements

Boîte à malle : C’est la boîte aux lettres

Bol de toilettes : La cuvette des toilettes

Bosser : Se comporter comme si on était le patron

Boucane : Se dit de la fumée

Brailler : Signifie pleurer

Branler dans le manche : ne pas être capable de prendre de décisions

Brassière : C’est un soutien-gorge

Ça fait plaisir : De rien

C’est pas piquer des vers : C’est très bon

C’est tiguidou : C’est super

Ça me bouillonne dans le fond de la flûte : Avoir une envie urgente d’aller aux toilettes

Câler l’orignal : Imiter le cri de l’orignal pour la chasse, ou émettre un bruit qui y ressemble

Canceller : Vient de l’anglais cancel signifiant annuler

Capot : Rien à voir avec la voiture, c’est un manteau

Capoté : Un fou

Capoter : Être très excité, content

Carosse : C’est la poussette pour bébé

Carte d’affaires : C’est une carte de visite

Cassé : Fauché

Cegep : C’est le lycée, le collège

Change : La monnaie

Char : C’est une automobile, une voiture

Charger : C’est l’action de facturer

Chauffer : Veut dire conduire une voiture

Chaussettes: Les pantoufles donc à ne pas confondre avec bas

Chialer : Se plaindre

Chicaner (se) : Veut dire se disputer

Chien-chaud : C’est la traduction littérale du hot-dog

Chum : un ami. Veut dire aussi petit-ami quand dit par une fille: “c’est mon chum”.

Coke : Coca-cola

Commandite : C’est un sponsor

Coquerelle : Le cafard

Corde (de bois) : Une pile ou un tas de bois

Coupe (une) : Quelques

Crosseur : Se dit de quelqu’un de malhonnête

Cruiser : C’est le fait de draguer

Cute : Veut dire mignon

Débarbouillette : C’est un gant de toilette

Dépanneur : C’est l’épicerie de quartier ouverte le soir

Dispendieux : Signifie coûteux, cher

En criant lapin : En un rien de temps

Enfarger (s) : C’est le fait de s’emmêler les pinceaux

Epais : se dit de quelqu’un qui est niais, idiot

Fête : ça correspond à l’anniversaire

Fermer sa trappe : se taire

Fifi : Un homosexuel

Filière : Dossier

Fin : C’est quelqu’un d’aimable

Fin de semaine : C’est le Week-end

Flos : Ce sont les enfants

Flasheur : C’est le clignotant des voitures

Flyé : Se dit de quelque chose d’original

Foufounnes : Ce sont les fesses

Frencher (se) : C’est s’embrasser sur la bouche, à la française à quoi

Frette : Veut dire froid

Galarneau : C’est le soleil

Gang : rien à voir avec les malfaiteurs, c’est la bande, le groupe d’amis

Gaz : C’est l’essence que l’on met dans nos voitures ou chars pour ceux qui ont suivi

Garnotte : C’est un caillou

Garrocher : C’est lancer quelque chose

Gino : Se dit d’un macho

Gomme : C’est un chewing-gum

Gosses : Ce sont les testicules

Jaser : Veut dire discuter, parler

Joke : C’est une blague, vient directement de l’anglais

Joual : C’est le parler populaire québécois

Lâcher un fiouse : péter

Laveuse : C’est une machine à laver le linge

Lignes : C’est la frontière américaine

Longue distance : C’est un appel interurbain

Liqueur : Ce sont les boissons gazeuse, la limonade

Magané : Etre mal en point

Magasiner : Faire ses achats, ses courses

M’aller : Poster une lettre un courrier

Maringouin : Un moustique

Matante, mononc’ : Ma tante et mon oncle

Minoucher : Signifie caresser

Mise à pied : C’est un licenciement

Mitaine : C’est une moufle

Niaiser : Duper, berner, charier

Niaiseux : C’est un imbécile

Nono, nounoune : c’est un abruti

Ostie, ‘stie ! : Ce sont des jurons, plus précisément M… ou p….!

Pantoute : Signifie pas du tout

Parcomètre : Parcmètre

Partir le char : Démarrer la voiture

Pas mal : Cela veut dire assez

Pas pire : Très bien

Patates frites : Ce sont des frites

Patates pilées : C’est une purée de pommes de terre

Pâté chinois : C’est notre bon vieux  hachis Parmentier mais avec du maïs

Patins à roues alignées : Ce sont les rollers

Peignure : Se dit d’une coiffure

Personne âgée : Aîné

Péter une coche : s’ennerver

Piasse (piastre) : C’est le Dollar

Pinote : C’est l’arachide

Pitonner : Veut dire zapper avec la télécommande

Placotter : C’est le fait de bavarder

Platte : C’est ennuyeux

Pogner : Cela signifie prendre, ou  avoir du succès avec les filles

Présentement : En ce moment

Quétaine : C’est quelque chose de ringard

Récipiendaire : Veut dire le lauréat

expression québec

Expression Québécoise

Robineux : Est un clochard

Royautés : Ce sont les droits d’auteur

Sacrer : Signifie jurer, blasphémer

Scéduler : Dérivé de l’anglais signifiant planifier

Se mettre beau ou belle : Être chic

Sécheuse : C’est un sèche-linge

Sifleux : C’est une marmotte

Souffleuse : C’est le chasse-neige

Sous-marin : C’est un sandwich allongé

Sous-ministre : Le secrétaire général d’un ministre

Spécial : Veut dire en solde, en promotion

Spotter : Signifie apercevoir

T’sais : tu sais

Tabarnac : C’est le blasphème

Tannant : Se dit de quelqu’un ou de quelque chose qui est énervant

Téteux : C’est un fayot

Ticket : C’est une contravention

Ti-cul : C’est un morveux

Tip : C’est le pourboire

Tire d’érable : C’est le sirop de sève qui forme un caramel

Toffe : Veut dire difficile

Toton : C’est un nigaud,  un  imbécile

Toune : La chanson

Toutoune : Se dit d’une femme qui fait de l’embonpoint

Traîne-sauvage : C’est une luge

Trappe : Veut dire la gueule

Tripper : Signifie prendre du plaisir, aimer beaucoup

Trouble : Veut dire le problème

Tu veux tu : est ce que tu veux

Tuque : C’est un bonnet de laine tricotée

Twit : C’est un crétin, un idiot

Valise : C’est le coffre d’une voiture

Varger : Signifie cogner, donner des coups

Verge : C’est une mesure de tissu (36 pouces 91,44 cm)

Vedger : Rester à ne rien faire (de productif)

Venter à écorner les boeufs : Vents violents

Vidanges : Ce sont les poubelles

Virage en U : C’est un demi-tour

Vue (une) : C’est un film

Zigner : Signifie tourner en rond, perdre son temps

Zigonner : Veut dire essayer sans succès

Ziper : C’est fermer une fermeture éclair

Zizique : C’est la musique

humour quebec

À propos de François d'ANF

François passionné du Canada et plus particulièrement de la province du Québec, des grands espaces naturels et de la motoneige. Je suis là pour vous faire découvrir et partager ma passion mais également vous aider à préparer vos vacances au Canada ou bien votre séjour au Québec. Vous pouvez également me retrouver sur mon profil google

22 réponses à Expression québécoise : la parlure quebecoise

  1. nadia-vraie dit :

    merci de votre passage sur mon blog.J’avais mis des expressions québécoises sur mon blog et avec une bloggueuse de France,elle y ajaoutait les expressions françaises.
    Les vôtres ont l’air complètes et votre blog me semble intéressant.je vais aller voir d,autres articles et je pourrai faire un lien vers votre site à un moment donné.
    Bonne journée.

    • Raph d'ANF dit :

      Bonjour, content de vous voir ici. Effectivement je trouvais que nos blogs se complétaient, c’est pourquoi j’avais laissé un petit commentaire sur le votre.
      Ravi que notre blog vous intéresse, et pas de soucis pour que vous apposiez un lien sur votre site, nous serons peut être amenés à faire de même si des informations complètent les nôtres.

  2. Ping : Canada, une terre magique pour un voyage

  3. Ping : Le francais quebecois expliqué

  4. Rocco dit :

    Bonjour à tous, je voudrais vous poser une question. Je suis un italien qui étudie francais. Je suis très intéressé au langage du québec et ses différences par rapport au francais. Je dois rédigé un exposé sur un sujet qui concerne le Québec et je voulais vous demander si vous savez s’il y a un lexique québecois à propos de la “neige”. Je voudrais créer un petit glossaire! Merci pour l’attention:)

    • Xavier d'ANF dit :

      Bonjour Rocco,
      Effectivement les différences entre le français de France et celui du Québec sont aussi nombreuses qu’intéressantes (voire amusante). Je ne connais pas à ma connaissance de lexique québécois sur la neige, mais peut-être que vous trouverez votre bonheur dans le dictionnaire québécois http://www.dictionnaire-quebecois.com/
      Un des seuls mots que je peux toujours vous donner c’est “slotche” qui signifie le mélange de la neige à la pluie.
      Bonne chance dans vos recherches et n’hésiter pas à nous donner quelques exemples afin de rendre notre article plus complet…

    • diann e doiron dit :

      je suis quebecoise et ou il bien des mot qui veut dire plusieur facon de dire la neige ont dit souvent qui tombe de la gadou sait la neige mouillante , ou bien sait grosse merde du ciel qui nous avayse souvent nous ont dit sa et tu vut n savoir plus envoie moi un mot je pourrais aider merci a bientot

      • Raph d'ANF dit :

        Bonjour Dianne et merci des précisions, c’est vrai qu’il existe de nombreuses variantes pour certaines expressions.
        Mais si le coeur vous en dit de compléter, vous êtes la bienvenue

    • Gabrielle dit :

      Y’a de la poudreuse, lorsqu’elle est légère, y’a la slush/gadoue qui est un mélange de neige et d’eau, il y a de la “neige à bonhomme”, quand elle est assez collante pour faire un bonhomme de neige, il y a banc de neige, qui est un tas de neige en bordure de route… J’espère que ça t’aide un peu ^^

  5. Thierry robertson. dit :

    Bonjour.

    Depuis 10 ans ce jour, j’écris des textes de poésie que j’ai interprété sur les scènes slam de France et plus particulièrement sur celles de Paris.
    J’ai écrit un “texte dramatique” sur les expression anglophone que nous pouvons remplacer par nos propres mots de notre langue qui ne cesse de céder du terrain face à un anglicisme toujours grandissant.
    Ma fille est rentré en contact avec des québécois de son âge et elle a constaté que là-bas aussi les anglicismes sont de plus en plus utilisés par la nouvelle génération laissant tomber les expressions québécoises. Ceci m’a été confirmé par des québécois avec qui j’ai conversé sur face-book.
    Alors j’ai décidé de tenter d’écrire un sketch en reprenant les expressions québécoises d’où ma visite sur votre site à la recherche de mots et d’expressions pour les introduire dans le texte que je cherche à écrire.
    Je vous remercie d’avoir donné tous ces mots et expressions afin que cela me donne source d’inspiration pour ce texte.
    Bon courage.

    • Raph d'ANF dit :

      Bonjour, nous sommes heureux si notre article a pu vous guider dans la conception de votre spectacle.
      Peut être à très bientôt chez nous

  6. 2 québecoises :) dit :

    nous voudrions apporter quelques précision sur vos “traduction” des fois bouatteuses.
    -l’expression “attache ta tuque” n’est pas complète , c’est plutôt “attache ta tuque avec d’la broche”
    -baraguiner est plus parler pas clairement ex: j’ai baragouiner de quoi en anglais ou quand on a de la misère a se faire comprendre.
    -c’est mon plaisir: wtf :) on dit “de rien”
    -sa me bouillonne dans le fond de la flute: koi!!??
    -câler l’orignial :c’est immiter le crit de l’orignal , soit pour la chasse ou juste quand quelqu’un crit et que ça sort comme ça :P
    -capoter:c’est s’énerver dans le sens de : OMG! JE CAPOTE C JUSTE TROP L’FUN
    -hot dog ou holdow
    -galarneau??
    -pas pire n’est pas “très bien” mais “correct ,sans plus ni moins”
    -de la tire d’érable : c’est du sirop d’érable bouillit (chauffer) qu’on mange sur la neige
    -banbocheur??? peut-être un fêtard ,un gars de party
    -bat’feu..non :P c un lighter
    -ziggner: un chien zigne..
    -vedger: émmiter le mode de vie des végétaux (rien faire,assis sur le divan devant la télé )
    -maganer: décalisser, endomager, être mal en point
    -pâter chinois: steak,blé d’Inde ,patate
    nos suggestion:
    1- babouner ou faire la baboune: faire la gueule
    2-yeule: gueule (trappe)
    3-ferme ta trappe : ferme ta yeule
    4-rien foutre : rien faire
    5- branler dans le manche: ne pas être capable de prendre de décision
    6-lâcher un fiouse:peter
    7- peter sa coche: être vraiment très fru!!
    8-fru: frustrer
    nous tenons a préciser que ” une couple” se prononce en anglais ou “une coupe”

    en espérant vous aider a mieux comprendre notre langue :)

    • Xavier d'ANF dit :

      Bonjour, et merci de vos commentaires. Nous avons selon vos commentaires agrandi notre répertoire de vocabulaire.
      Pour les mots que vous ne connaissez pas, il est vrai que notre répertoire contient des mots qui ne sont pas utilisés tous les jours (et pas dans toutes les régions) et donc même inconnus de certains. Mais je vous invite à vérifier sur le dictionnaire des expressions québécoises.
      Excellente journée et bonne St-Jean à tous.

  7. jean dit :

    autre expression d’antan!
    Courrir la galipote= faire de l’avance aux femmes
    Une créature=une femme
    Consomption=grippe,pneumonie,cancer du poumon,bronchite
    Butin de corps=vêtement
    Aller cri=aller chercher (cri=chercher quelque chose)
    Les Gros Chars=un train
    Plan de nègre=mauvais coup
    Un surtout (p’tite laine)=couverte ou vêtement pour réchauffer
    Shack à patate=cantine
    Strépine=sous vêtement
    Acoutumance=manière
    Mauvaise acoutumance=mauvaise manière
    Engrosser=femme enceinte ou avoir mis une femme enceinte
    Dégrossée=femme ayant accouché
    Maldégrossée=mauvaise mère
    Folie de créature=magasiner (shopping)
    Hôtel=hotel ou pub,bar,taverne
    Téléphone à poche=cellulaire
    Parca=manteau
    Beau dommage= exactement,certainement,absolument
    Zigouille=cigarette
    Spitane=cendrier
    Une boulange=pain
    Bogué=chariot avec roulette

  8. André P. dit :

    Quelques corrections/précisions à votre recueil:
    – le terme “baquer” ne rend pas justice à sa prononciation. Il faudrait plutôt l’écrire “backer” et le prononcer “baacké” puisque ça vient de l’anglais “to back someone up” comme dans l’exemple : “Are you going to back me up on this?” (allez-vous m’appuyer sur ce sujet?).
    – un “babillard” n’est pas tellement un tableau d’affichage comme à l’aéroport mais plutôt un tableau d’un ou deux mètres carrés tout au plus (dont la surface est souvent en liège) fixé au mur sur lequel les gens épinglent des mémos généralement destinés à annoncer des biens à vendre ou des événements publics à venir.
    – “Barguigner” devrait plutôt être écrit et prononcé “Barguinner” (de l’anglais “to bargain”).
    – “Bol des toilettes” est plutôt “Bol de toilettes”.
    – “Chum”, lorsque prononcé par une fille prend le sens ci-haut mentionné. Mais lorsque prononcé par un gars, il signifie alors “un ami”… comme un “pote” pour un Français. Quand une fille dit “mon” chum, c’est qu’elle fréquente ce gars (il est en quelque sorte son “fiancé”). Quand elle dit “un” chum, c’est qu’il n’est qu’un ami et qu’il n’a pas de relation intime avec elle.
    – “coquerelle”: précisons ici qu’il s’agit du cafard, l’insecte… et non pas du sentiment (de déprime).
    – autres termes que “fifi” utilisés pour désigner un homosexuel: “fife”, “moune”, “tapette”, “pédé”, “pédale”.
    – “flots” pour désigner des enfants s’écrit plutôt “flos” sans “t” (un flo, des flos).
    – écrire “spoter” avec 2 “t” (spotter)
    – écrire “tanant” avec 2 “n” (tannant)
    – écrire “têteux” avec un “é” (téteux)

    Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

    • Xavier d'ANF dit :

      Bonjour André,
      Merci pour ces précisions qui vont aider notre lexique à n’être que plus juste.
      Je vous souhaite une excellente journée.

  9. alicia dit :

    que veut dire j’ai l’trou du cul en dessous du bras

  10. Sepal dit :

    Bonjour,

    Que veut dire : “tu portes pas la valisette” ?

    Merci !

  11. COQBLIN dit :

    Bonjour,

    J’ai bien rigolé avec toutes vos expressions. Mes enfants partent avec leur mamie pour la 1ère fois au Canada cet été. Existe-t-il un guide amusant pour les enfants regroupant toutes informations utiles et surtout drôles pour une 1ère visite au québec. Ils ont 9 et 10 ans. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>