Aventures Nouvelle-France
Demandez un devis
Appels gratuits

France 0 800 91 21 91

Belgique 0 800 761 21

Suisse 0 800 561 731

International +1 514 800 1152

Histoire des plats et recettes du Québec

 Les recettes du Québec 

les recettes du quebec

1Aoû2016

Le Québec possède plusieurs plats traditionnels mais parfois avec des noms étranges (pâté chinois, oreille de crisse, guédille…). Voici un petit résumé de la provenance de quelques plats typiquement québécois.

FÈVES AU LARD

Appelé aussi bines (dérivé du mot anglais bean) est une recette traditionnelle créée par les pionniers, trappeurs et coureurs des bois. Faits de haricots, de morceaux de lard et assaisonnés avec de la mélasse ou du sirop d’érable et à cuisson lente au four. Aujourd’hui on retrouve les fèves au lard dans les menus des cabanes à sucre du Québec.

feves au lard

Source photo : recettes.qc.ca

TOURTIÈRE DU LAC-SAINT-JEAN

Le nom de Tourtière vient du plat où l’on faisait cuire une recette de tourte (oiseau maintenant disparu). La tourtière est un pâté à deux étages qui contient des pommes de terre en cubes et de la viande (souvent de la viande de gibier) en dés. On prépare la tourtière généralement lors des occasions spéciales, notamment pendant le temps des fêtes.

tourtiere du quebec

Source photo : IGA

CIPAILLE

Le nom cipaille semble être une déformation de l’expression “six-pâtes”. Ressemble à la Tourtière du Lac-Saint-Jean mais a la particularité d’avoir six étages de pâte.

cipaille

Source photo : Radio-Canada

PÂTÉ CHINOIS

Le pâté chinois est composé de 3 couches distinctes : une couche de bœuf haché, une couche de maïs en crème et une couche de pommes de terre en purée. L’origine du pâté chinois n’est pas claire et l’histoire la plus populaire est qu’au XIXe siècle, lors de la construction de la voie de chemin de fer qui traverse le Canada, les ouvriers, surtout d’origine asiatique, y étaient nourris uniquement de bœuf haché, de pommes de terre et de maïs, denrées disponibles et peu coûteuses. Mais le mystère demeure assez qu’un auteur a écrit un livre sur le sujet : Mystère insondable du pâté chinois

Paté chinois

Source photo : recettes.qc.ca

GUÉDILLE

La guédille se compose d’un pain à hot-dog rempli d’une salade (aux œufs, au poulet, au chou) et de sauce mayonnaise. On la retrouve surtout dans les casses-croûtes ou les roulottes à patates frites (french fries). En Gaspésie et sur la Côte-Nord on trouve des guédilles à la salade de homard, de crabe ou de crevettes. L’histoire dit que ca serait aux États-Unis, État du Connecticut que l’invention du « lobster roll » (guédille au homard) eut lieu.

Guédille aux oeufs

Source photo : tva.canoe

POUTINE

Plusieurs histoires circulent concernant l’origine de la poutine mais la plus courante est que dans un restaurant nommé “Le lutin qui rit”, un client aurait demandé au propriétaire de mettre son assiette de frites et son assiette de fromage dans le même sac. Le propriétaire aurait alors dit : « Cela fera une maudite poutine ». Au départ la poutine est un mélange de frites, de fromage en grains et de sauce brune mais aujourd’hui on retrouve une centaine de recettes différentes de poutine même qu’il existe une poutine au homard.

Recette de la poutine

Poutine

SMOKED MEAT

Spécialité de charcuterie originaire de Montréal, le smoked meat est une forme d’un sandwich composé de pain de seigle, de moutarde sucrée et de tranches de viande de bœuf fumée. Le smoked meat est d’origine est-européenne et introduit au Québec par l’immigration d’un grand nombre de Juifs dans la ville de Montréal.

smoke meat montreal

POUDING-CHÔMEUR

Datant de la crise économique de 1929. Cette recette typiquement québécoise est encore très populaire aujourd’hui et est servie à la maison, dans les restaurants ou dans les cabanes à sucre. Durant cette crise un grand nombre de famille au chômage avait de la difficulté à boucler la fin du mois et ils inventèrent la recette d’un pouding avec des ingrédients peu coûteux et répandus, la farine, le beurre, le lait et la cassonade.

pouding chomeur

GRAND-PÈRE AU SIROP D’ÉRABLE

L’origine de ce dessert serait acadienne (Grandfather’s dumpling) et on prétend que le nom vient du fait que les grands-pères pouvaient manger facilement ce plat, même s’ils n’avaient plus de dents et aussi de leur ressemblance avec les traits d’un visage de personne âgé.

grand-père au sirop

Source photo : Radio-Canada

OREILLES DE CRISSE

Les oreilles de crisse ou oreilles de Christ sont un plat de la cuisine québécoise traditionnelle. On prépare ce plat généralement lors d’occasions spéciales, notamment pendant le temps des fêtes. Les oreilles de crisse sont constituées de croustilles de lard salé grillées dans une poêle ou frites dans l’huile. On dit qu’elles proviendraient d’un camp de bûcherons de la rivière Saint-Maurice où il y aurait eu un homme avec un caractère bagarreur, qui après de nombreuses bagarres, avait une oreille en chou-fleur. Cette ressemblance entre l’oreille de l’homme et le lard frit inspira une blague du cuisinier qui s’écria : « Qui veut des oreilles du grand Christ ?».

oreille de crisse

 

Photo de tourtière de l’entête : source simple bites.

Publié par François Cantin le 01/08/2016  |  Les recettes du Québec  | 

Écrivez votre propre commentaire

Articles qui pourraient vous intéresser
Avec le pain rien de perdu !!! La recette du pain doré
pain perdu
Recette de la crème brûlée du Québec
creme brulee erable
La recette du caribou du Québec
caribou
Au Canada, les bons moments sont aussi à table
convivialite

L'avis des voyageurs

9.4

note de 0 à 10 donnée
par les voyageurs

390

voyageurs ont donné
leur avis

bon varie a recomander

établissement de toute beauté dans l'authenticité du bois personnel hôtelier professionnel et souriant les buffets fournis et bien présentés .les guides très compétants les activités de bon niveau . les forets et touts ces espaces blancs un plaisir pour les yeux , cadre magnifiques pour les amoureux de la nature .

de

 

Raid pionniers

Très bon séjour notre guide jean rené a était formidable avec nous un souvenir encré avec mais 7 amis qui était avec moi à refaire

de

 

motoneige super, mais évitez les traineaux à chiens

Nous avons eu un super encadrement et tout a répondu à nos attentes concernant le "raid évasion" en motoneige: le circuit, les machines et l'équipement top, le guide, les hébergements... Par contre pour l'activité "traineaux à chiens" c'était décevant : pas d'accueil à l'arrivée sur place, mais surtout une ballade très gnangnan qui n'enchantera que les petits enfants...dommage car c'était intéressant de voir comment se monte l'équipage et quelles actions on a sur le traineau, mais cette ballade qui n'avance pas est franchement rhédibitoire... il faudrait sans doute changer de prestataire sur place...

de

 

Activités au top dans un cadre exceptionnel

Nous sommes partis en février pour 10 jours avec aventures nouvelles France. Un séjour avec traîneau à chien , skidoo , raquettes, pêche blanche.... dans le cadre superbe de l'auberge du lac du taureau. 10 / 10 pour les activités !!! Et l'environnement. Nous avons également pris l'extension Montréal et Québec. Cette extension est mal faite.... beaucoup de temps de transport et pas beaucoup de temps sur place . Une demi journée a Montréal et un jour et demi a Québec. Il serait plus simple pour éviter le transport d'aller directement à Québec puis a Montréal (Un bémol pour l'hôtel gouverneur de Montréal bruyant et vieux).

de

 
Voir plus d'avis