Aventures Nouvelle-France
Demandez un devis
Appels gratuits

France 0 800 91 21 91

Belgique 0 800 761 21

Suisse 0 800 561 731

International +1 514 800 1152

L'observation des animaux au Canada durant l'hiver

 Nature et animaux du Canada 

animaux du canada durant hiver

9Jun2015

L’hiver est un temps difficile pour les animaux du Canada et en particulier au Québec. Mais la nature fait bien les choses et elle a dotées ces animaux de qualités extraordinaires contre le froid et la neige. Certains animaux hibernent (phénomène par lequel un animal tombe dans un état de sommeil ou d’un rythme de vie beaucoup plus lent pendant l’hiver) comme la marmotte tandis que d’autres vont hiverner (phénomène qui permet à certains animaux de modifier leurs habitudes de vie ou leur apparence pour pouvoir passer l’hiver) comme le castor ou le lièvre.

Durant votre voyage au Canada en motoneige vous aurez peut-être l’occasion d’observer des animaux dans leur milieu naturel et découvrir leur comportement hivernal. Voici quelques renseignements sur les habitudes de quelques animaux du Québec durant l’hiver.

 

Castor

Castor au canada

Castor canadien

La hutte du castor a une capacité à créer un microclimat et l’aide à combattre le froid. Durant l’été il accumule des graisses et fait une réserve de provisions (branches, racines etc.) placée au fond de l’eau près de sa hutte et qui lui permet de survivre durant la saison hivernale. Sa hutte est tapissé à l’extérieur de boue qu’il apporte entre ses pattes afin de bien sceller la hutte et aide à garder la température au-dessus de zéro alors que dehors il peut faire -40 degrés.

Hutte de castor

Sa hutte le protège aussi des prédateurs comme le loup et l’ours. Ses arbres préférés sont le peuplier faux-tremble, le peuplier, le saule et le bouleau. La plupart des huttes de castor sont d’environ 5 mètres de large et de 2 mètres de haut.

 

Ours noir

Ours noir du québec

Ours noir d’Amérique

L’Ours noir n’hiberne pas au sens strict, mais passe l’hiver dans un état de somnolence (ils peuvent réagir à une attaque d’un animal) en vivant sur ses réserves de graisses accumulées pendant l’automne. Durant l’automne les jours diminuent et à ce moment l’ours sécrètent une hormone qui agit comme un somnifère et part à la recherche de toute nourriture possible. Leur rythme cardiaque passe alors de 50 à 10 pulsations par minute et passent tout l’hiver sans manger, ni boire, ni uriner, ni déféquer. Un ours noir peut perdre jusqu’à 30 % de sa masse pendant l’hiver. Les petits oursons naissent entre novembre et février et sortent de la tanière seulement au au printemps.

 

Orignal

Orignal en hiver

Orignal ou élan d’Amérique

L’orignal ou élan d’Amérique se regroupe dans les grandes forêts qui le protège du vent et du froid et offre aussi moins de neige pour leur patte. Durant la saison froide plus aucune feuilles n’est disponible c’est alors qu’ils produisent une bactérie spéciale qui leur permet de digérer l’écorce dure des sapins et autres arbres de la forêt boréale. Les grands mâles perdent leur bois ou panache en décembre ou au début de janvier, tandis que les plus jeunes orignaux les conservent parfois jusqu’à la fin de février. Ils banalisent des sentiers dans la neige qui le facilite dans ses déplacements, souvent les groupes d’orignaux marchent à la file indienne. Photo prise avec un orignal par un de nos groupes de motoneigistes

 

Lièvre d’Amérique ou Lièvre à raquettes

Lievre d'amerique

Lièvre en hiver

Durant l’automne lorsque les journées raccourcissent la fourrure du lièvre change de couleur pour devenir blanc ce qui l’aidera à passer inaperçu sur la neige. Par contre à l’automne ou au printemps quand la neige tarde à arriver ou fond trop rapidement le lièvre est prit par son propre piège et il à ce moment très vulnérable face à ses prédateurs comme le renard, hiboux ou aigle. On l’appelle lièvre à raquette à cause de ses pattes antérieures qui sont démesurées et l’aide à le porter sur la neige comme des raquettes à neige.

 

Hermine

Hermine blanche

Hermine ou belette

L’Hermine demeure active durant tout l’hiver. Surnomme parfois les vampires de la forêt, car ils mordent leurs proies à la base de la nuque pour briser les vertèbres, l’hermine durant l’hiver devient toute blanche, à l’exception de la pointe de la queue, qui reste noire. En Europe occidentale, sa cousine la belette garde son pelage brun même en hiver.

 

 

Lynx du Canada ou loup-cervier

Lynx du canada en hiver

Lynx du Canada

Très bien adapté  aux  conditions hivernales avec  ses  larges  pattes qui lui  servent  de raquettes et son pelage épais qui le protège du froid et du vent.
(photo © Sharon Chester)

 

 

Ours blanc ou polaire

Ours blanc du canada

Ours blanc sur la banquise

Durant l’hiver, les femelles gestantes demeurent dans les tanières qui sont souvent construites dans des amoncellements de neige, les autres individus demeurent actifs durant toute la saison hivernale sur la banquise à chasser le phoque en particulier.

 

 

 

Vous pouvez télécharger cette fiche sur les traces des animaux dans la neige qui vous aidera quand vous serez au Canada car durant votre raid motoneige vous aurez l’occasion de voir différentes traces d’animaux dans la neige.

 

 

Publié par François Cantin le 09/06/2015  |  Nature et animaux du Canada  | 

Écrivez votre propre commentaire

Articles qui pourraient vous intéresser
Lacs et rivières du Québec
lacs rivieres du quebec
Aurore boréale au Canada
aurore boreale
L'hiver au Québec en photo
photo hiver quebec
Le Québec grandeur nature, animaux du Québec
quebec faune grandeur nature

L'avis des voyageurs

9.5

note de 0 à 10 donnée
par les voyageurs

407

voyageurs ont donné
leur avis

sejour magnifique

Nous avons passé en famille un excellent séjour. L'organisation était parfaite, l'équipe très accueillante et le lieu magnifique... Nous espérons revenir très vite !

de

 

Séjour innoubliable.au top!!!bravo!!!

Séjour avec une organisation irréprochable,une gentillesse des guides et des organisateurs ainsi que le service vraiment au top.un grand merci pour ce séjour à jamais gravé dans nos mémoires.merci.

de

 

Excellent, rien a dire !

Accueil au top, organisation béton. Guide très sympathique (André). Séjour plus que réussi nous donnant meme envie de revenir l'année prochaine. Encore merci, c'était super

de

 

Super raid évasion du 5 au 11 mars

super raid pour sportif et initié ce n 'est pas du tourisme, 200 kms par jour, une moto neige ça se pilote!!!! c'est pas une moto super paysages traversés. Toute météo pendant le raid Un groupe et aussi une ambiance super Un guide super Jean René qui s'adapte à tout propose des solutions alternatives qui participe activement à la vie du groupe, très professionnel Logements et repas corrects. Et si on allait faire de la moto des neiges

de

 

l'EXCELLENCE Québécoise !

Le séjour multi-activités s'est révélé réussi à tout point de vue. L'amabilité et convivialité de tout les personnels du Lac du Taureau, la gentillesse et patience de chaque guides et encadrants, les programmes quotidiens très bien organisés avec des horaires très corrects qui permettent de ne pas forcément se lever aux aurores ! L'Auberge est très agréable pour se détendre en fin de journée et les animations quotidiennes très sympathiques, l'environnement extérieur superbe et nous fait oublier la pollution et les embouteillages...pas d'incitations à la dépense, la vrai beauté nature ! Je pourrais ajouter encore un tas de compliments autres, je ne trouve pas de points négatifs mise à part que le séjour parait beaucoup trop court lorsqu'on est si bien accueilli avec cet accent si agréable à entendre !!! Rapport qualité/prix : EXCELLENT !

de

 
Voir plus d'avis